Hors série L'Equipe - 1984, l'année Platini

1984, L’ANNÉE PLATINI (Hors-série L’Équipe)

Hors-série L’Équipe mai-juin 2024.

L’imminence de l’Euro 2024 plonge la France dans une certaine nostalgie, celle de l’année 1984, quarante ans plus tôt, où son équipe nationale de football remporta enfin son premier titre, le championnat d’Europe, à Paris.

Capocannoniere

Dès lors réapparaît le sourire de Michel Platini, symbole de cette France qui se met enfin à gagner. Comme à la une du hors-série de L’Équipe, celui de mai-juin 2024 qui célèbre sur quarante pages la fabuleuse saison 1983-1984 du meilleur footballeur français de l’époque.

Pour rappel, outre l’Euro 1984 avec l’équipe de France, avec le titre de meilleur buteur du tournoi (9 buts), Michel Platini remporta avec la Juventus tout ce qu’il était possible de gagner : le championnat de Serie A où les Bianconeri prennent leur revanche sur l’AS Roma, et la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe, premier trophée européen du numéro 10 français. Celui-ci conserve en outre le titre de meilleur buteur du championnat italien, en préambule du Ballon d’Or qui viendra logiquement récompenser son incroyable saison.

Neuf buts en bleu

1984 était en effet l’année Platini et le hors-série de L’Équipe le rappelle en retraçant le bilan exceptionnel du joueur français. Quelques pages sur ses exploits italiens, mais surtout une revue détaillée des cinq matchs de l’Euro 1984 où Platini marqua au moins une fois à chaque rencontre, pour un total de neuf buts, avec deux triplés consécutifs face à la Belgique (5-0) et la Yougoslavie (3-2).

Les articles sont agrémentés d’entretiens avec Marco Tardelli, fidèle coéquipier de la Juve, Preben Elkjaer-Larsen, coriace adversaire danois, et les compagnons d’épopée Alain Giresse, Jean-François Domergue et Bruno Bellone. L’ancien lyonnais Juninho Pernambucano intervient également en connaisseur pour analyser les coups francs du maître.

Hors série L'Equipe - 1984, l'année Platini
  • « 1984, l’année Platini », hors série L’Équipe mai-juin 2024. 3.90€ chez les marchands de journaux.
A lire également :   FOOT : LA MACHINE À BROYER (Éric Champel)