"Du foot et des Jeux" (Richard Coudrais)

DU FOOT ET DES JEUX, UNE HISTOIRE OLYMPIQUE DU FOOTBALL (Richard Coudrais)

A paraître le 24 juin 2024 aux éditions Lucarne Opposée.

Le football est le sport le plus populaire du monde et les Jeux olympiques sont l’évènément sportif le plus prestigieux de la planète. Pourtant, le tournoi de football des Jeux olympiques est loin de déchainer les passions. Ses rencontres passent au second plan loin derrière les exploits et médailles de l’athlétisme, la natation, la gymnastique et autres sports autrement plus olympiques.

Âge d’or

L’histoire du football olympique est fort compliquée. Elle a été agitée par de nombreuses ambiguïtés et s’est souvent trouvée au centre d’intérêts opposés. Il a été l’objet d’oppositions entre FIFA et CIO, mais aussi entre tenants du professionnalisme et de l’amateurisme.

Le tournoi olympique de football a pourtant connu un âge d’or, notamment dans les années 1920 où il était une Coupe du monde avant l’heure. La presse de l’époque n’hésitait pas à qualifier l’épreuve de championnat du monde de football et l’Uruguay, qui remporta deux de ces tournois, revendique ses deux médailles d’or (1924, 1928) comme des titres mondiaux, au même titre que les Coupes du monde (1930, 1950) remportées plus tard.

Athlètes d’Etat

Le football olympique a ensuite souffert de règlements ambigus sur l’amateurisme, empêchant les professionnels déclarés de participer au tournoi, alors que les athlètes d’Etat des pays de l’Est européens y étaient conviés. Ainsi pendant trois décennie, les podiums restaient la propriété quasiment exclusive de la Hongrie, l’URSS, la Yougoslavie, la Pologne, la RDA, la Tchécoslovaquie et autres nations au-delà du rideau de fer.

A quelques semaines des jeux olympiques de Paris, cent ans après l’édition de 1924, il était temps de raconter l’histoire du football aux Jeux olympiques. L’entreprise n’a pas été simple, d’autant que l’auteur est avant tout un passionné qui ne se revendique pas comme historien. Son ouvrage lui a permis de travailler avec Nicolas Cougot, fondateur de Lucarne Opposée et érudit de l’histoire du foot, ainsi qu’avec le dessinateur Robin Walter, auteur d’une magnifique couverture.

"Du foot et des Jeux" (Richard Coudrais)
A lire également :   PELÉ, UNE VIE, LE FOOTBALL, LE MONDE (François Thébaud)

Laisser un commentaire