Un maillot, une légende (Colombari, Delahais, Solar)

UN MAILLOT, UNE LÉGENDE (Matthieu Delahais, Bruno Colombari)

Paru le 12 novembre 2020 aux éditions Solar.

Tout sur l’histoire du maillot de l’équipe de France de football depuis 1904.

L’équipe de France de football n’a pas toujours joué en maillot bleu. Lorsqu’elle fut officiellement mise sur pied en 1904, elle arborait un maillot blanc orné des deux anneaux olympiques de l’USFSA, la grande fédération sportive de l’époque.

Maillot bleu

Il faudra attendre quelques rencontres avant que la sélection nationale revêt un maillot bleu, puis quelques autres encore pour qu’elle l’adopte définitivement. Les anneaux seront remplacés par un coq puis de multiples détails apparaitront puis disparaitront selon les époques, les modes et les équipementiers.

La couleur bleue elle-même variera au fil des époque, du bleu clair d’avant-guerre au bleu sombre des années Nike en passant par le bleu-roi du Coq Sportif et d’Adidas.

Matthieu Delahais et Bruno Colombari, co-auteurs du Dico des Bleus, ont recherché à travers l’histoire tous les maillots qu’à porté l’équipe de France. Un travail fou principalement réalisé à partir de photographies où il s’est agi avant tout d’identifier la rencontre avant de définir la composition précise du maillot.

94 nuances de bleu

Ainsi l’équipe de France aurait porté 94 maillots différents. Des bleus, des blancs, des rouges, des maillots unis souvent mais quelques fois des rayures aussi. Ces tuniques ont été agrémentés de différents cols (polo, V, lacets…), de manches longues ou courtes ou de couleurs différentes, de poignets colorés, d’une bande rouge sur la poitrine, de motifs divers traversant la tenue au gré des époques.

Sont ensuite apparus des numéros, dans le dos puis sur la poitrine, des logos d’équipementiers, le nom des joueurs sur les épaules, des patchs de différente nature. On en a vu de toutes les couleurs, y compris du vert un jour d’erreur logistique du coté de Mar del Plata, en 1978.

Mais le maillot de l’équipe de France, au gré des évolutions, raconte avant tout son histoire et son époque. Chacun d’eux porte en lui le souvenir de grandes victoires ou au contraire de piteuses défaites.

Un maillot, une légende (Colombari, Delahais, Solar)
  • « Un maillot, une légende » de Bruno Colombari et Matthieu Delahais (Solar, 2020). 176 pages. 22cm x 28cm. 19,90 €.

Mises à jour

A lire également :   LA PALETTE RACONTÉE PAR SON INVENTEUR (Philippe Doucet)

(2 commentaires)

Les commentaires sont fermés.