George Best (Kris & Calvez)

GEORGE BEST, TWIST AND SHOOT (Kris et Florent Calvez)

Bande dessinée parue le 20 avril 2022. D’après le roman « Le cinquième Beatles » de Vincent Duluc.

George Best fut au football ce que les Beatles étaient à la pop music. Une incarnation du génie mâtinée par la folie des années soixante. On l’appelait d’ailleurs le cinquième beatles et le journaliste Vincent Duluc avait fait de ce surnom le titre de son roman.

Cinquième Beatles

Quelques années plus tard, le dessinateur Florent Calvez et le scénariste Kris ont entrepris de reprendre le roman en bande dessinée, et donc de retracer la carrière et la vie de George Best. Sur la couverture, on voit le jeune joueur jongler sur le passage clouté d’Abbey Road, à Liverpool.

Mais George Best n’était pas un garçon de Liverpool. Il venait de Belfast et à dix-sept ans, était appelé à intégrer le club de Manchester United alors que celui-ci était toujours dans le deuil de l’accident d’avion qui coûta la vie à huit de ses joueurs. Parmi les survivants, Bobby Charlton n’a plus jamais dit-on retrouver le sourire.

Ballon d’or 1968

Bobby Charlton et George Best dans la même équipe, c’est la glace et le feu. Le fêtard et le pro. Deux caractères incompatibles qui vont pourtant écrire ensemble l’un des plus beaux moment de l’histoire du club, la Coupe des champions 1968, dix ans après le drame de Munich.

1968, l’année de toutes les révolutions, est celle où George Best reçoit le Ballon d’Or du meilleur footballeur européen. Qui d’autre que lui pouvait prétendre à ce titre en cette année particulière ?

L’album « Twist and shoot » est publié dans la collection Coup de tête de l’éditeur Delcourt dirigée par Kris et vouée à publier des bandes dessinées liées à l’histoire du sport.

George Best (Kris & Calvez)
  • « George Best, twist and shoot » de Kris et Florent Calvez (Delcourt). Album cartonné, 88 pages, 226mm x 298 mm. Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site de l’éditeur Delcourt.

Sur le web

A lire également :   CHAOS FOOTBALL CLUB (Daniel Riolo & Abdelkrim Branine)