De la paume au tennis (Guy Bonhomme) Découvertes Gallimard

DE LA PAUME AU TENNIS (Guy Bonhomme)

Paru le 4 juin 1991 dans la collection Découvertes Gallimard (n°112).

Qu’il s’agisse du tennis, du badminton, du squash, du ping-pong et même de la pelote basque, tous ces sports ont un ancêtre commun : la paume.

Roi des jeux et jeu des rois

Pratiqué depuis le XVIe siècle, la paume est créée en France et se joue d’abord à mains nues avant d’adopter les raquettes à la Renaissance. Il devient le divertissement sportif par excellente de la classe dominante. On se rend au jeu de paume pour rencontrer ses semblables et parfois même pour y sceller un serment historique à l’aube d’une révolution.

Dans l’Angleterre victorienne des années 1860, les étudiants s’inspirent de la paume pour créer plusieurs jeux à base de raquettes : en salle ou en extérieur, avec des battoirs ou des raquettes, avec un mur ou un filet… C’est ainsi que naissent le le lawn-tennis, le volant, le rackets, le fives… En 1877 est créé le premier tournoi de tennis sur gazon à Wimbledon, dans la banlieue de Londres.

Le tennis se développe ensuite dans le monde, comme de nombreux sports provenant d’Angleterre. La France adopte le jeu sur les plages, crée ses tournois et célèbre ses champions dans les années 1920, la divine Suzanne Lenglen et les Mousquetaires vainqueurs de la Coupe Davis. Les États-Unis, enfin, achèvent de répandre le jeu à travers le monde.

Il était une fois le tennis

Le volant quant à lui devient le badminton alors que le rackets et le fives donnent naissance au squash. En voulant faire une démonstration de lawn-tennis au court d’un dîner, quelques notables donnent naissance au tennis de table. Au Pays Basque, les dérivés du jeu de paume sont à la base des disciplines de la pelote basque.

Guy Bonhomme est enseignant et membre fondateur de la revue Sport et société paru en 1966. Il raconte le parcours étonnant de cette lignée ininterrompue depuis de XVIe siècle, d’un jeu créé en France, renouvelé en Angleterre au XIXe siècle puis développé partout dans le monde avec différentes spécificités, jusqu’au Pays Basque.

« De la paume au tennis » est le 112ème ouvrage de la prestigieuse collection des Découvertes Gallimard, créée en 1986. Celle-ci propose des ouvrages pédagogiques de très grande qualité sur de nombreux domaines, parmi lesquels celui du sport. Le texte, généralement rédigé par une homme de lettres érudit, est abondamment illustré d’images et de photographies d’archives, rendant la lecture très dynamique. L’ouvrage d’une cent-cinquantaine de pages selon le sujet, se termine par un cahier Témoignages et documents où sont publiés des textes de référence, des repères chronologiques, une bibliographie et un index.

De la paume au tennis (Guy Bonhomme) Découvertes Gallimard
A lire également :   LES ANNÉES NADAL (Baptiste Blanchet)