Rugby - Découvertes Gallimard

VOYOUS ET GENTLEMEN, UNE HISTOIRE DU RUGBY (Jean Lacouture)

Paru le 22 janvier 1993 dans la collection des Découvertes Gallimard.

Le rugby, c’est un sport de voyous pratiqué par des gentlemen. C’est un jeu étonnant qui exprime autant l’âme profonde des élites britanniques que celle des maoris du Pacifique ou de la France rurale du Sud-Ouest.

Jeu de mains

C’est d’abord un ballon de forme ovale que l’on porte à la main en territoire adverse. C’est un jeu où l’exploit individuel s’efface derrière la nécessité de progresser de façon collective.

C’est à l’écrivain Jean Lacouture que les Découvertes Gallimard ont demandé de conter l’histoire du rugby. Celle-ci démarre par une légende, celle d’un homme un peu fou qui au cours d’une partie de football s’empare du ballon à la main et s’en va le poser dans le but adverse. L’histoire réelle débute plus surement dans les public school où l’on invente indistinctement le football et le rugby, celui-ci tirant son nom du collège où l’on décida d’autoriser le jeu à la main.

Le développement du rugby, contrairement à celui du football qui a été progressif, semble avoir suivi les rebonds capricieux du ballon ovale. Le voici qui s’installe au sud-ouest de la France là où la Bretagne lui semblait destiné. Le voici qui fait fureur dans les iles du Pacifique, et notamment en Nouvelle Zélande d’où naîtra la plus belle sélection de l’histoire. Le voici qui prend racine en Afrique du Sud, pays longtemps banni, mais aussi en Argentine et pas au Brésil, en Italie mais pas en Espagne, en Roumanie mais pas en Bulgarie…

Une histoire de l’ovale

Le rugby a longtemps vécu avec des compétitions qui lui étaient propres : le tournoi des cinq nations, les oppositions de provinces, les tournées d’un hémisphère à l’autre… avant que les années 80 lui impose le conformisme d’une Coupe du monde à la manière du football honni, et même une Coupe d’Europe des clubs.

La collection des Découvertes Gallimard a été créée en 1986 et propose des ouvrages pédagogiques de très grande qualité sur de nombreux domaines, parmi lesquels celui du sport. Le texte, généralement rédigé par une homme de lettres érudit, est abondamment illustré d’images et de photographies d’archives, rendant la lecture très dynamique. L’ouvrage d’une cent-cinquantaine de pages selon le sujet, se termine par un cahier Témoignages et documents où sont publiés des textes de référence, des repères chronologiques, une bibliographie et un index.

En 1993, quand parait Voyous et Gentlemen, une histoire du rugby, l’Afrique du sud est encore bannie de la communauté international et le rugby est encore un sport amateur. Jean Lacouture évoque ainsi un rugby d’avant. L’ouvrage n’a jamais été mis à jour et l’auteur est décédé en 2015. Le livre reste toutefois un précieux document.

Rugby - Découvertes Gallimard
  • « Voyous et gentlemen, une histoire du rugby » de Jean Lacouture (1993, Découvertes Gallimard). 176 pages, 125 x 178 mm, ISBN 978-2070531394. Facilement trouvable dans les meilleures bouquineries.
A lire également :   ALL BLACKS, LES SEIGNEURS DU RUGBY (Pierre Sein)