Henri Padou et ses frères d'eau à jamais les pionniers (Raphaël Perry)

HENRI PADOU ET SES FRÈRES D’EAU (Raphaël Perry)

Paru le 17 mai 2024 aux éditions Spinelle

L’histoire française du sport l’a quelque peu oublié, mais le premier titre olympique d’une équipe française dans un sport collectif date de 1924. A la piscine des Tourelles, l’équipe de France de water-polo remporte la médaille d’or des Jeux de Paris, après avoir battu la Belgique (3-0) en finale.

A jamais les pionniers !

Il s’agit alors d’une des plus grandes surprises de l’histoire olympique. L’équipe française est principalement composée de joueurs provenant des clubs du Nord, parmi lesquels Henri Padou, alors considéré comme le meilleur water-poliste du monde, et peut-être aussi de tous les temps.

C’est à ce personnage hors du commun que s’est intéressé Raphaël Perry. Natif de Roubaix en 1898, Henri Padou remporte pas moins de vingt-cinq titres de champion de France avec les Enfants de Neptune de Tourcoing. Il s’agit d’un record national qui fait de lui une légende de sa discipline. Henri Padou a également remporté dix titres de champion de France en natation.

Selon Raphaël Perry, Henri Padou était, en termes de renommée, “l’égal de Georges Carpentier, Jules Ladoumègue, Charles Rigoulot, Jean Taris ou Jean Borotra”. Malgré une carrière très longue (il s’est arrêté en 1946 à l’âge de 48 ans), son nom s’est peu à peu effacé de la mémoire sportive nationale.

Un champion oublié

Le livre de Raphaël Perry, publié aux éditions Spinelle, vient à point nommé pour rappeler la grandeur de ce sportif hors normes. Il permet de se plonger (sans jeu de mot) dans un sport méconnu, ce « football aquatique » pratiqué entre deux courses par les nageurs, parmi lesquels le fameux Johnny Weismuller, grande vedette de ces Jeux de Paris. Une discipline tellement confidentielle que l’auteur veille à en rappeler d’entrée les principales règles et le contexte de l’époque.

Ouvrage complet, “Henri Padou et ses frères d’eau” plante le décor avec soin. L’auteur y narre les Jeux olympiques de 1924, en commençant par ceux de Chamonix, premiers Jeux d’Hiver, puis en se tournant vers Colombes et les Tourelles, pour évoquer Paavo Nurmi, Harold Abrahams, Eric Liddel et les autres champions de toutes disciplines.

Raphaël Perry, dont on avait pu apprécier le travail minutieux dans « Bleus éphémères » (Hugo Sport, 2021) s’efforce de restituer la vérité historique avec références et notes de bas de page, mais aussi des témoignages relevés dans la presse de l’époque. Une mine d’informations précieuses, ornée en fin d’ouvrage par le palmarès détaillé du champion oublié, histoire de rappeler à quel point Henri Padou fut le plus grand water-poliste de tous les temps.

Henri Padou et ses frères d'eau à jamais les pionniers (Raphaël Perry)
  • “Henri Padou et ses frères d’eau, à jamais les pionniers” de Raphael Perry (Spinelle, 2024). 274 pages. 150x210mm. Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site des éditions Spinelle.
A lire également :   GUIDE INSOLITE ET ÉRUDIT DES JEUX (Fabien Baumann)

Laisser un commentaire