"Tabarly" (Yvan Queffélec)

TABARLY (Yvan Queffélec)

Paru le 13 mars 2008 aux éditions Fayard l’Archipel.

Yvan Queffélec dit qu’il a connu la légende avant d’approcher l’homme. L’auteur des Noces Barbares, prix Goncourt 1985, a été un équipier d’Éric Tabarly lors de quelques mémorables expéditions en mer.

L’enfance du marin

L’auteur breton raconte la vie du plus célèbre skipper de France. C’est autant un amateur de bateau qu’un aventurier des mers. Son premier défi est d’avoir restauré le Pen Duick premier du nom pour ses premières escapades maritimes. Le récit d’Yvan Queffélec remonte à l’enfance du marin, ses difficiles années d’écolier, puis les premières années de sa vie d’adulte où jeune militaire, il s’essaye à l’avion avant de se poser sur la mer.

Tabarly connaîtra la célébrité en 1964 en remportant la Transat Anglaise, une victoire qui a eu le don de flatter l’orgueil tricolore face à l’arrogance britannique, alors dominatrice dans les courses de mer. Cela lui valu les honneurs du général De Gaulle, mais l’intéressé semblait étranger à tout ce qui se passait sur la terre ferme. Le champion était un taciturne, peu causant, dont toutes les pensées semblaient dirigées vers ses embarcations et ses vagues qu’il allait affronter. Même l’amour a dû attendre son heure.

Quelque chose lui arriva

Éric Tabarly a fait l’objet de nombreuses biographies, parmi lesquelles celle de Benoît Heimermann, publié dans L’Équipe Magazine en 1999 avant de devenir un ouvrage en 2002 aux éditions Grasset. La littérature concernant le marin est intense, à commencer par les ouvrages qu’il signa lui-même, une quinzaine de livres où il pose ses mémoires et ses conseils, parfois hautement techniques, à ceux qui rêvent de lui succéder.

La biographie d’Yvan Queffélec publiée aux éditions Fayard L’Archipel en 2008, est plus intime. L’auteur se met souvent en scène et on le lui a parfois reproché. L’ouvrage décrit la rencontre d’un admirateur avec celui dont il a fait la légende. Après quelques navigations avec le maitre, Queffélec se devait d’apporter ce témoignage, dix ans après cette funeste nuit du 13 juin 1998 où “quelque chose lui arriva”.

"Tabarly" (Yvan Queffélec)
  • “Tabarly” de Yvan Queffélec (Fayard L’Archipel 2008). 240 pages. 140x225mm. ISBN 978-2-8098-0034-0. A rechercher dans les librairies d’occasions.
A lire également :   TABARLY (Benoît Heimermann)