Histoire mondiale de l'olympisme (Atlande)

UNE HISTOIRE MONDIALE DE L’OLYMPISME (1896-2024)

Publié en mars 2023 par les éditions Atlande.

Depuis plus d’un siècle, les Jeux olympiques ponctuent la vie des sportifs et des amateurs de sport. Tous les quatre ans est fixé pour chaque athlète de haut niveau l’objectif ultime d’une médaille d’or, d’un podium et d’une exposition médiatique sans précédent.

L’olympisme, une autre histoire du monde

Fondés à la fin du XIXe siècle sur le modèle des Jeux sacrés de la Grèce antique, les rendez-vous olympiques ont en premier lieu pour but de donner à la jeunesse le goût de l’exercice physique et de rassembler les peuples du monde entier pour en finir avec la guerre.

Les objectifs de Pierre de Coubertin n’ont qu’en partie été atteints. Si les vertus de l’exercice physique sont admises par le plus grand nombre, l’idée que la compétition sportive puisse faire tomber la guerre en obsolescence a largement échoué. Les Jeux olympiques, au contraire, ont exacerbé les nationalismes, servi la propagande des nations accueillantes et témoigner des tensions de chaque époque, au point d’en être parfois l’otage ou la victime.

Les Jeux olympiques ont défini ce que représente le sport de haut niveau aujourd’hui. Aucune compétition internationale ne les surpasse en termes de prestige et d’audience (si ce n’est la Coupe du monde de football). Chaque édition réunit aujourd’hui plus de 10.000 athlètes répartis dans une trentaine de disciplines et plus de 300 épreuves, illustrant un gigantisme qui fragilise la raison d’être de cet événement.

Quel avenir pour les Jeux olympiques ?

L’Olympisme est devenu un passionnant sujet de recherches. Le livre “Une histoire mondiale de l’olympisme” publié par les éditions Atlante un peu plus d’un an avant les Jeux olympiques de 2024 réunit 35 historiens, professeurs, chercheurs, universitaires, auteurs, conférenciers et autres spécialistes de la chose olympique pour conter en autant de chapitres l’histoire des Jeux et leur avenir.

Les articles sont publiés dans un ordre chronologique découpé en plusieurs parties : des Jeux olympiques sous influence (1896-1920), l’Europe des totalitarismes (1920-1945), l’impact de la guerre froide (1945-1984), revendications et ruptures (1968-1990), les défis du gigantisme (2000-2020), enjeux et problématiques olympiques. Chaque édition ou presque est décrite à travers un angle politique, sociétal ou économique, qu’il s’agisse de l’influence des guerres, des totalitarismes, de la guerre froide, de la décolonisation, des boycotts, des droits humains, du professionnalisme, du dopage, du libéralisme, de la télévision, des questions du genre et du climat.

L’ouvrage est dirigé par Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Gilles Boëtsch, Daphné Bolz, Yvan Gastaut, Sandrine Lemaire et Stéphane Mourlane, invitant à s’exprimer Michaël Attali, Lukas Aubin, Emmanuel Bayle, Gabriel Bernasconi, Anaïs Bohuon, Guillaume Bourel, Pascal Charitas, Sylvère-Henry Cissé, Fabrice Delsahut, Yannick Deschamps, Paul Dietschy, François Doppler-Speranza, Vassil Girginov, David Gogishvili, Carole Gomez, Christina Koulouri, Michael Krüger, Anne Marcellini, Martin Müller, Fabien Ohl, Pascal Ory, Didier Poracchia, Didier Rey, Pierre-Olaf Schut, Philippe Tétart, Dominic Thomas, Georges Vigarello et Sven Daniel Wolfe.

Histoire mondiale de l'olympisme (Atlande)
  • “Une histoire des Jeux olympiques 1896-2024” (2023, éditions Atlande), 470 pages, 150x210mm. 25 €
A lire également :   UNE HISTOIRE GLOBALE DES SPORTS OLYMPIQUES (Michaël Attali)