Une histoire globale des jeux olympiques

UNE HISTOIRE GLOBALE DES SPORTS OLYMPIQUES (Michaël Attali)

Publié le 3 avril 2024 aux éditions Atlande.

Trente-deux disciplines sportives sont au programme des Jeux olympiques 2024 à Paris, ce qui représente 329 épreuves. Le nombre de sports présents aux JO n’a cessé d’augmenter depuis 1896. Chacun d’eux a sa propre histoire et son propre rapport aux Jeux olympiques. Quarante-sept spécialistes ont été convoqués pour dresser “Une histoire globale des sports olympiques”.

Disciplines olympiques

Quelques mois après “Une histoire mondiale de l’Olympisme”, les éditions Atlande proposent un nouveau pavé lié à l’histoire olympique. Dirigé par Michaël Attali et coordonné par Yohann Fortune et Louis Violette, l’ouvrage détaille l’histoire de chacune des disciplines présentes aux rendez-vous olympiques depuis 1896.

Il y a tout d’abord les sports traditionnels, présents depuis la première édition et dont la programmation n’est jamais remise en cause : l’athlétisme, discipline reine, mais aussi la gymnastique, la natation, l’haltérophilie, la lutte, les sports équestres, le tir, la voile, l’aviron, le cyclisme, l’escrime, la boxe, ainsi que le football, le hockey sur gazon et le water-polo.

On passe ensuite aux sports dont la programmation fut perpétuellement discutée et dont la présence dépend des aléas de l’actualisation du programme olympique : le tennis et le rugby, bannis de longues années pour professionnalisme et pour violence, le handball, sport de référence en Allemagne et donc banni lors des épisodes de guerre, le pentathlon moderne, discipline multiple spécifiquement créé dans le contexte olympique, mais aussi le golf, le tir à l’arc, le tennis de table, le basketball, le volley-ball, le canoë-kayak, le judo, le taekwondo, la gymnastique rythmique, la natation artistique qui ont de tout temps lutté pour être reconnus discipline olympiques.

Dopage, professionnalisation et guerre froide

Enfin, l’ouvrage consacre un chapitre aux sports adoptés par les Jeux par souci de modernité : le badminton, le VTT, le triathlon, le trampoline, le BMX, le surf, l’escalade, le skateboard et le breakdance, adopté par les Jeux de Paris.

A des degrés divers, les sports olympiques ont été confrontés à la professionnalisation, au dopage, aux difficultés des femmes à participer, aux contextes politiques comme la Guerre Froide, et à des problèmes plus spécifiques que détaillent avec précision “Une histoire globale des sports olympiques”, destiné à devenir un ouvrage de référence.

La liste des contributeurs, dirigés par Michaël ATTALI et coordonnés par Yohann FORTUNE et Louis VIOLETTE, contient les enseignants et les sociologues les plus pointus sur l’histoire du sport : Thibaut AUSSANT, Emmanuel AUVRAY, Natalia BAZOGE, Sandie BEAUDOUIN, Daphné BOLZ, Lise CARDIN, Florence CARPENTIER, Pascal CHARROIN, Sabine CHAVINIER-RÉLA, Patrick CLASTRES, François da ROCHA CARNEIRO, Haimo GROENEN, John D. FAIR, Jean-Jacques DUPAUX, Thomas FRESSIN, Tony FROISSART, Christophe GUIBERT, Jean-Yves GUILLAIN, Doriane GOMET, Sandra HECK, Denis JALLAT, Guillaume JOMAND, Fanny LE MANCQ, Jean-François LOUDCHER, Clément LUY, Antoine MARSAC, Wade NELSON, Lionel PABION, Benjamin PAON, Marion PHILIPPE, Baptiste POINTILLART, Cyril POLYCARPE, Grégory QUIN, Yohann RECH, Thomas RIFFAUD, Augustin ROGEAUX, Jean SAINT-MARTIN, Frédéric SAVRE, Otto SCHANTZ, Pierre-Olaf SCHUT, Serge VAUCELLE, Mathys VIERSAC et Joris VINCENT.

Une histoire globale des jeux olympiques
  • “Une histoire globale des sports olympiques” sous la direction de Michaël Attali et la coordination de Yohann Fortune et Louis Violette (éditions Atlande, 2024). 720 pages, 150x210mm. Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site des éditions Atlande.
A lire également :   100 HÉROS DES JEUX (Alain Lunzenfichter)