"Football à la Française" (Thibaud Leplat)

FOOTBALL À LA FRANÇAISE (Thibaud Leplat)

Ouvrage paru en 2016 aux éditions Solar.

C’était un projet très ambitieux que d’écrire le livre qui définirait les caractéristiques du football français. Et Thibaud Leplat y est probablement parvenu en quelque 350 pages. Pour définir ce football à la Française, il est nécessaire de convoquer ceux qui se sont déjà poser la question. On voit ainsi défiler les techniciens Gabriel Hanot, Albert Batteux, Georges Boulogne, Michel Hidalgo mais également des personnalités a priori externes comme Albert Camus, jamais avare de réflexions sur le jeu et ce qu’il lui doit en savoir sur la morale et les obligations des hommes.

Panache tricolore

Thibaud Leplat est enseignant, journaliste mais aussi et surtout écrivain. Il aime ciseler les phrases pour leur donner l’impact nécessaire à la juste compréhension. Il ne rechigne pas à citer ses pairs et ses référents. Il s’interroge même sur le style et le vocabulaire à employer pour donner du recul à ce jeu truffé de codes et de lieux communs.

Définir le football à la Française est une vaste entreprise qui nécessite d’interroger quelques plumes de référence, comme Gabriel Hanot, Jacques Ferran ou François Thébaud, de revenir sur les passes d’armes entre ces hommes et notamment les oppositions tactiques qui alimentaient la presse des années soixante où paradoxalement, le football français vivait l’un de ses plus grandes traversées du désert.

Celui-ci était déjà nostalgique du Stade de Reims, animé par un esprit offensif et technique prôné par Albert Batteux. Le relais sera pris par le FC Nantes et les conceptions de José Arribas, alors que la plupart de ses opposants pratiquaient ce qu’on appelle le béton, coulé devant la cage par de robustes défenseurs, dans une pâle copie du catenaccio élaboré du côté de Milan par Helenio Herrera.

Le recul évite à Thibaud Leplat de prendre position pour telle ou telle forme de football, même si le cœur guide vers un football offensif, alors que la raison recommande de soigner la défense. Plus tard, après une vague verte où l’énergie tenait lieu de principes de jeu, c’est Michel Hidalgo qui donna au football français sa première signature avec une équipe de France imaginative, composé de plusieurs meneurs de jeu installés dans un carré qu’on disait magique.

Cœur offensif et raison défensive

Ce jeu à la Française manquait toutefois de résultats probants, si ce n’est un titre de champion d’Europe acquis par la grâce d’un Platini stratosphérique. Pour atteindre le toit du monde, il faudra ajouter le culte de la victoire que les joueurs de l’équipe de France importeront d’Italie où la plupart font alors carrière, semblant y avoir trouvé une vérité inconnue dans l’hexagone.

La frileuse équipe d’Aimé Jacquet, éclairée par le talent de Zinédine Zidane, a-t-elle redéfini les normes du football à la Française en décrochant la Coupe du monde 1998 ? Thibaut Leplat émet quelques doutes sur le sujet, refusant de faire de ZZ l’égal d’un Platini ou d’un Kopa en termes d’influence sur le jeu tricolore.

Le livre a la particularité de contenir de copieux annexes, plus de cent pages d’entretien avec Claude Puel, Raynald Denoueix et d’autres techniciens jamais avares de théories sur le jeu. L’ensemble de l’ouvrage est une véritable source d’inspiration sur laquelle on ne manque jamais de revenir.

"Football à la Française" (Thibaud Leplat)
  • « Football à la Française » de Thibaud Leplat (Solar 2016). 440 pages. 140x225mm. Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site de l’éditeur Solar.
A lire également :   L’ÉPOPÉE DES BLEUS À L’EURO (Pierre Cazal)